AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre une kunoichi de Kiri et un Nukenin

Aller en bas 
AuteurMessage
Fuji Hitokage
Nukenin de rang A
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 30
Localisation : Ain (01)

Feuille de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Réputation: 0
Affinités:

MessageSujet: Rencontre entre une kunoichi de Kiri et un Nukenin   Mer 30 Juin - 22:03

Errant encore est toujours au milieu des plaines et des vallées. Se dirigeant là où bon lui semble. Le jeune shinobi Nukenin, vêtu de sa veste rose à motif de fleur et son chapeau de paille cachant ses yeux, et le protégeant du soleil, se dirigeait aujourd'hui près du village de Kiri. Il avait entendu parlé d'un endroit assez magnifique de ce côté la du monde shinobi, le mont Mizu. Fuji se rapprocha alors de ce village en ayant embarqué dans un bateau de touriste.

Fuji avait préféré prendre un transport en commun tranquille afin de passer le plus inaperçu que possible. De plus, il était assez rapide comme bateau et il nous fallait donc que quelques heures pour arriver vers le village de la brume. Se comporter comme voyageurs, faisait du bien de temps à autre. Un peu comme des petites vacances. Le shinobis avait traversé la plaine et les bois sans problème et pénétra à l'intérieur du cargo. Le chapeau de Fuji bien enfoncé, sur la tête, la veste rose à fleurs qui volait derrière son dos, porté par le vent du port. Kimono noir, le plus simple du monde. Sacoche de kunais et objets ninjas caché sous ce kimono passaient vraiment inaperçu aux yeux des contrôleurs. Fuji regarda alors l'environnement, posé contre les parois du bateau afin de se tenir. Le bateau naviguait toujours sur l'eau, les vagues remuaient fortement le bateau. Comme si une tempête commençait à se lever. Soudain, une petite fille sur la gauche de Fuji, tomba et glissa le long du bateau se faisant emporter vers les barrières. Si elle continuait à glisser, elle pourrait certainement tomber par dessus bord. Sans réfléchir, Fuji fit un signe de la main en se mettant accroupi et dit à voix basse :


"Kage mane no jutsu !!!"

L'ombre de Fuji s'étira, jusqu'à toucher l'ombre de la jeune fille afin de la stabiliser et ne plus bouger. Soudain, du bruit se fit entendre sur la gauche, plusieurs hommes arrivaient vers la jeune fille. L'ombre fut encore bien étiré. Le Nukenin réfléchit rapidement et trouva alors une très belle stratégie. Il sorti sa main de sa veste et prit la bouée de sauvetage qui se tenait juste à côté de lui. Il l'envoya alors fortement vers la jeune demoiselle. Bizarrement la jeune fille avait fait exactement le même geste que Fuji pour lancer la bouée. Les hommes courraient et ne s'étaient même pas rendu compte de cela étant en panique. Fuji leva alors le bras pour que la jeune fille lève le bras également. La bouée tomba pile sur le bras de la jeune fille. Fuji resserra alors son ombre, pour faire l'ombre de la corde. En réalité, une corde comme celle-ci ne provoquait pas autant d'ombre, mais ce fut un détail trop mince pour remarquer quoi que se soit. Fuji relâcha son emprise des ombres, et regarda la jeune fille, en faisant un petit signe lu idisant de se taire sur ce qu'elle venait de voir. Elle sourie et fit un signe du pouce à Fuji pour le remercier. Les hommes regardèrent vers Fuji en hochant légèrement la tête. Le jeune shinobi lui, leva son chapeau pour dire qu'il n'y avait pas de quoi. Ils repartirent tous un peu plus loin rentrant dans une petite maisonnette. La tempête commençait alors à passer après quelques minutes. Le jeune Hitokage avait pratiquement loupé son intrusion dans le bateau sans se faire remarqué. Du moins, il l'avait loupé car la petite fille l'avait démasqué.

Après une bonne heure de repos, le cargo s'arrêta sur une petite plage. Le Nukenin se dirigea vers l'avant du bateau et fit un grand bon vers l'avant afin d'atterrir plus loin sur la plage. Il pénétra alors dans une petite forêt qu'il traversa sans problème avant d'arriver sur une grande étendue d'herbes. Cela devait certainement être les plaines de Kiri. Fuji avança alors mais une énorme brume vint s'installer lui cachant toute visibilité. Comment faire pour trouver le bon chemin du mont. Il se stoppa, mordilla son pouce afin de faire couler une petite goutte de sang qu'il essuya sur sa main suivit d'un bon nombre de signe et il dit :

"Kuchiyose, Shiro !!!"

Une petite nappe de fumée blanche apparu. L'animal était au sol, et Fuji lui demanda alors de trouver la direction des montagnes les plus proches d'ici. Shiro accepta et s'envola très haut dans les airs. Fuji ne le voyait déjà plus, mais il ne bougerait pas d'un pouce en attendant son retour. Quelques minutes plus tard, l'aigle blanc vint se poser sur l'épaule de Fuji et lui annonça alors la direction apprendre avant de disparaitre dans un nuage de fumée. Le Nukenin se mit alors en marche pour les montagnes. Il traversa alors tranquillement les plaines en suivant bien les indication de son ami. Il arriva désormais au pied de la montagne. Il se mit à concentrer son chakra dans les pieds afin de pouvoir escalader aisément cette montagne. On pouvait voir de nombreux saut, montrant sa grande agilité et sa grande souplesse. Ces mouvements montrait vraiment qu'il était un bon ninja. Après cette bonne ascension, il pouvait voir la brume en bas, et le soleil ricocher sur son visage. Il se rapprocha alors d'un arbre afin de se poser dessous. En y allant, il regarda aux alentours. Ce joli environnement semblait vraiment paradisiaque. Fuji décida alors de se reposer un petit instant de son périple. Il espérait vraiment que personne vienne le déranger. De toute façon qui viendrait s'installer aussi haut dans la montagne. L'ascension est trop dangereuse. Personne d'autre que lui pouvait monter cette falaise sans mourir. Il posa alors son chapeau sur son visage et ferma les yeux afin de se reposer. Cependant, étant en terrain inconnu, il gardait tout de même une ouïe bien attentive à ce qui l'entourait.

*Un bon repos fera du bien après ce long voyage...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utsuho Reiuji
Ninja d'élite de Kiri
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 26
Localisation : Quelque part, en train d'exterminer les faibles.

Feuille de personnage
Niveau:
8/10  (8/10)
Réputation: 500
Affinités: Raiton, Katon, Suiton

MessageSujet: Re: Rencontre entre une kunoichi de Kiri et un Nukenin   Jeu 1 Juil - 3:01

Le vent souffle sur le Village de Kiri.
La pluie lave les pêchers de ceux qui lèvent la tête.
Il n'y a aucun mal a être le vent qui les coupe...

Il n'y a rien a faire, aujourd'hui. Les jours se répètent, quand il n'y a personne a tuer. L'ennui est toujours là, même si on essaye de le faire fuir. On a beau tuer le temps, au final, c'est lui qui nous tue. Mais tout ça n'est que passager. Et ça, Utsuho le sait.
Il n'y a rien a faire, aujourd'hui. Alors, on essaye de réfléchir. Sans penser a tuer, bien évidement.
Utsuho attends. Le moment crucial ou elle pourra mettre a exécution ses plans. A vrai dire, elle ne sait pas si ce jour arrivera. Mais si quelque chose devait tourner mal dans son plan, elle utilisera alors la force brute pour y parvenir. Le vent est particulièrement fort, aujourd'hui. Signe de chance ? De Malchance ? Peut-être que quelque chose se prépare. Mais Utsuho est encore trop bête pour le soupçonner. Aujourd'hui, elle ne tuera pas. C'est rare, mais ça arrive.
Du haut de la tour du Mizukage, sur le toit, dans l'ombre la plus totale, elle est assise. Elle observe le village, qu'elle risquerais de détruire un jour ou l'autre, si ses plans ne sont pas corrects. Mais autre chose lui passe en tête. C'est cette idée de... Voyage Paisible. Marcher dans les plaines vastes et vides, escalader des montagnes grandes comme le Mont Mizu... Mont Mizu ? Oui, elle était là, la réponse. Une seule pensée pour cette grande montagne suffisait a Utsuho pour lui donner l'envie d'y grimper.

- Je vais y monter. De toute façon, j'ai rien d'autre a faire.

Pointant son canon vers l'arrière, pensant y aller en volant, elle y revu a deux fois son idée. Peut-être qu'elle aura plus de plaisir a marcher vers le mont, sans utiliser de ses pouvoirs. Elle doit les garder secrets jusqu'au jour crucial, de toute façon. Sautant de la tour, pour atterrir au sol, devant les yeux médusés de ceux qui n'avaient jamais vu de Ninjas auparavant, Utsuho marchait dans le village. Les yeux droits vers l'avant. Ils ne cachaient rien, ils étaient sereins, et pourtant si vide de sens. Utsuho voit des choses qu'elle n'a jamais connu. Un père attentionné avec son enfant, une mère faisant ses courses avec sa fille, Utsuho n'a jamais connu ces choses. Mais peu importe, elle s'en moque aujourd'hui. Ce n'est que des choses banales maintenant. Elle vise bien plus haut que ces niaiseries. Voilà la porte de Kiri. Faisant signe aux gardes d'ouvrir la porte, qui s'exécutèrent sans y réfléchir a deux fois, Utsuho entama son voyage vers le sommet du Mont Mizu.

[Subterannean - Escape / 3 min] [Ambiance Music !]


Une longue route commence vers le sommet de ce mont gigantesque, regorgeant de surprises et d'environnements merveilleux, qu'Utsuho ne prendra pas la peine de regarder. Son seul but est d'atteindre le sommet, puis de se relaxer en attendant le moment crucial de ses plans.
La route démarre par une foret dense. La pluie aussi arrose les plantes ici. Elle n'est pas aussi forte qu'au village, pour une raison inconnue. Le bruit de chaque goute d'eau qui tombe sur l'herbe ou sur les feuilles se fait entendre, et donne une certaine mélodie a la foret. C'est ce qu'on appèle un environnement paisible. Pour l'instant. La route n'est pas longue, alors que sur le chemin, les animaux s'écartent de ce visiteur inconnu de la nature. Le Second obstacle de la nature apparait. Les marécages. Bien heureusement, il y a quelques routes pour esquiver les possibles dangers qui sont trouvables dans ces "marécages du pays de l'Eau". D'autres créatures, qui ne fuient pas, cette fois ci. Elles ont l'air affamées, celles là : Des Crocodiles et alligators, surement. Un simple regard les pétrifie. Le regard d'Utsuho n'est pas commun parmi les mortels. Il est froid, et seuls ceux qui sont capable de comprendre une personne en un regard, sauront qu'il ne faut pas s'approcher d'elle comme on s'approche d'une cheminée pour se réchauffer. Le chemin des marécages aussi, est court. C'est maintenant qu'apparait le dernier obstacle naturel : La montée du mont Mizu.

Nous voici au pied de ce grand mont connu pour la beauté du paysage qu'il offre a la vue de ceux qui arrivent au sommet. Ce n'est pas a la portée de tout le monde, et c'est pour ça que seul les plus expérimentés le franchissent. Cherchant un peu autour d'elle, un chemin de terre était visible pour montrer la route de la montée vers le haut du mont. A peine le premier pas lancé, qu'un bruit se fait entendre. Un cri ? Peut-être. Un animal ? Non. C'était quelque chose comme... Des paroles. Comme si on l'appelait. Se retournant pour connaître la raison de ces cris, il n'y eu que la vue d'une personne qui courait vers elle en l'appelant. Elle ne savait pas qui c'était, mais il l'appelait d'une façon étrange... Qui était-ce ?

- A...t...ez ! M...e....s..elle !

Tiens, une vermine qui appèle a l'aide ? Alors qu'il continue de courir, son visage se fait de plus en plus visible, jusqu'à qu'apparaisse un bandeau du village de Kiri.

- Attendez ! Vous ne pouvez pas monter au Mont Mizu ! On reporte une trop grande quantité d'Ours Blancs dans la montagne !

- Je m'en moque. Part.

Comme ça, sans ton particulier de mépris ou de rigolade, pas même de peur. Rien. Un regard vide qui laissait perplexe son interlocuteur. Alors que les premiers pas furent franchis, le ninja de Kiri, blasé, fit demi-tour sans se plaindre. Le chemin n'était pas difficile, mais il fallait marcher. Alors que le paysage se fait de plus en plus blanc, que les nuages sont de plus en plus proches et visibles, la pluie cesse. La route est libre et totalement sûre, maintenant. Les Ours ne se montrent pas en ce temps ci calme. Au final, Utsuho n'aura rencontré aucun danger dans cette montée. Le plus dangereux, c'est ce qu'il y avait en haut.

Posant le pied sur le dernier mètre de terre qui constituait le chemin, un arbre et une falaise donnant sur le village et son merveilleux paysage fit son apparition. Ce n'était pas tout : Quelqu'un était déjà là. Sans y prêter attention, Utsuho s'approcha du bord pour s'y assoir. Elle avait le regard fixé au loin, toujours aussi vide que d'habitude... L'homme a côté d'elle ne semblait pas la déranger plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuji Hitokage
Nukenin de rang A
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 30
Localisation : Ain (01)

Feuille de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Réputation: 0
Affinités:

MessageSujet: suite   Jeu 1 Juil - 23:25

Je ne faisais que rêver. Je ne faisais que me reposer. Un jour magnifique, un environnement paradisiaque. Ne pas être déranger, rester là le temps que le soleil venait me chauffait le corps. Cette sensation était si bonne. Je ne voulais pas bouger. Cette petite brise me rafraichissant le visage. Tout était parfait, et bon pour rester en ces lieux tranquillement. Je n'étais pas prêt à combattre dans un tel lieu, et à un tel moment. Soudain, ayant le sommeil peu profond, surement due à mon périple où je dois toujours être au aguets, j'entendis un petit bruit de pas. Des pas régulier, claquant contre le sol rocailleux de cette montagne. Sans geste brusque, je mis la main sur mon katana qui se trouvait sous mon kimono. Ma main était caché par ce joli vêtement que je portais. Puis l'ombre passa tranquillement devant moi. J'ouvris l'œil, attentif au moindre faits et gestes. Mais par surprise, cette personne s'asseye un peu plus loin, au bord de la falaise, contemplant l'horizon. Relevant tranquillement mon chapeau afin d'y voir un peu plus clair, je laissa des paroles s'échapper de ma bouche :

Spoiler:
 

"Quelque chose vous tracasse mademoiselle ? Pour venir ici seul, regard posé sur l'horizon, et ne plus bouger, signifie que vous êtes venu réfléchir à quelque chose... Moi c'est différent, je me repose ici, pensant être tranquille... Même si j'ai beaucoup de questions dont je ne trouve pas la réponse, je doute qu'en regardant au loin je vienne à les trouver..."


Je venais de commençais à prendre la parole. Je relâcha alors ma main de mon katana, voyant que cette femme n'étais pas agressive au premiers abords. Je pris appuie sur mes mains, afin de me redresser, posant mon dos contre l'arbre. J'analysai alors la jeune fille se trouvant devant moi. De long cheveux, attaché par un ruban vert émeraude. Une petite chemise noir clair, et une robe assorti à son ruban. Sa tenue vestimentaire était vraiment chouette. Les couleurs semblaient bien se mélanger. Puis je reprit alors la parole tout en me levant doucement approchant de cette jeune fille :


"Je me nomme Fuji Hitokage, et honnêtement je suis un peu perdu également... Peut être pouvons nous nous entraider ? Puis-je me joindre à vous ?"

Je me posa alors tranquillement à ces côtés regardant son visage, je vis ces yeux d'une couleur rares, et d'un éclat époustouflant. Même si à première vu, elle semblait ressembler aux ténèbres, son visage, son élégance, ces yeux, prouvé le contraire. Est ce que quelqu'un comme elle pouvait ressentir la haine ? Est ce que parfois il faut se fier aux apparences ? Je pensais tous le contraire, les apparences sont parfois trompeuse, j'en étais le modèle parfait. Ma force, ma puissance, je l'a cachais sous mon style vestimentaire assez original, et ma fainéantise. Pervers comme je l'étais, je posa très vite le regard sur ces petits relief au niveau du torse, et je vis une lumière. Elle semblait avoir quelque chose sur la poitrine. Je ne voyais pas très bien, mais cela pouvait être quelque chose qu'il la dérange, et de ce fait, personne ne l'accepte dans son village ? Je savais rien d'elle, et je me demandais ce qu'elle faisait ?Je pris l'initiative de lui poser la question :

"Bon ben maintenant qu'on est deux, autant papoter un petit peu ? Comment t'appelles-tu ? Et que fais-tu dans la vie ? Pour ma part, je suis un vagabond, près à aider les gens, rien de plus... Donc si vous avez besoin de parler, je serai là, et personne n'en sera plus croyez moi ?"

Je venais de lui dire que j'aimais aider les gens. Depuis le début elle n'avait pas bouger, et sembler m'ignorer. J'espérais désormais qu'elle prenne la parole. De plus, elle devait êtes une kunoichi, car monter cette montagne était dangereux, c'est alors que curieux de savoir je lui posa la question directement après ma réflexion :

"Vous êtes une Kunoichi du village de Kiri, car monter cette falaise sans rien y connaitre aux arts ninjas est impossible mademoiselle ? Vous voyez je suis perspicace hey hey !!!!"


Je me gratta alors le derrière de ma tête tout en laissant bêtement un sourire s'afficher sur mon visage. Je détourna de nouveau le regard afin de regarder moi aussi l'horizon. D'ici, on pouvait tout voir. La vue sur la mer était aussi magnifique. Le reflet du soleil dans l'eau fut un joli spectacle. Puis je laissa échapper des petits mots en chuchotant :

"C'est vrai que c'est magnifique..."


La demoiselle à mes côtés avait certainement du entendre ces paroles sortir de ma bouche. Je ne détourna pas mon regard également de l'horizon, regardant les vagues se battre la première place avant de venir s'écraser sur les rochers entourant le littoral. Je sentis qu'elle allait prendre la parole... J'écoutai alors attentivement... Elle pourrait être ma première ami en dehors du village de Kumo. Si c'était une kunoichi, elle pourrait également m'aider plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utsuho Reiuji
Ninja d'élite de Kiri
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 26
Localisation : Quelque part, en train d'exterminer les faibles.

Feuille de personnage
Niveau:
8/10  (8/10)
Réputation: 500
Affinités: Raiton, Katon, Suiton

MessageSujet: Re: Rencontre entre une kunoichi de Kiri et un Nukenin   Ven 2 Juil - 2:31