AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission en Haute-Mer

Aller en bas 
AuteurMessage
Sanzo Uchiwa
Genin de Konoha
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation: 0
Affinités: Katon

MessageSujet: Mission en Haute-Mer   Jeu 15 Juil - 0:46

Sanzo avait pris l'habitude de se rendre dans la tour de l'hokage, non pas pour rencontrer ce dernier, mais pour essayer de récolter des informations sur son ancienne sensei, Arashi Uchiwa. Bien sur il n'avait pas accès à ces données, donc il utilisait tout ses dons pour obtenir illégalement ces derniers. Et un matin le nom d'Arashi Uchiwa sortit de la bouche d'un juunin en pleine discussion avec l'un de ses collègues, celui-ci disait que des rumeurs chez les anbus annonçaient que l'ennemi numéro 1 du village avait été aperçu au pays des vagues. Sanzo sentait au fond de lui qu'il devait à tout prix se rendre sur place, c'était son devoir de l'arrêter, c'était son ancienne sensei, en plus elle était aussi membre du clan Uchiwa. Il y a une règle très importante au sein du clan, on règle tous les problèmes en interne. Et Sanzo voulait s’occuper de celui-ci, et pour ça il avait besoin de s’entrainer jusqu’au jour où il retrouverait son ancien mentor, là leur relation élève/sensei laissera place à deux ennemis se battant jusqu’à ce que l’un d’eux perdent la vie. Mais pour l’instant il n'avait pas encore le niveau pour rivaliser avec sa cible.

Mais il y avait un problème ! En tant que genin il ne pouvait pas sortir du village sans aucune autorisation, de plus il ne pouvait pas se rendre comme ça dans le pays des vagues. Mais alors qu’il descendait les escaliers, un des chuunins s’occupant de l’administration des missions parlait d’une mission consistant à escorter un marchand jusqu’au pays des vagues, mais personne ne voulait s’en occuper car le marchand serait très spécial, et surtout il fallait prendre le bateau, une chose qui ne plait pas beaucoup à la plupart des ninjas. Sanzo vit dans cette mission une ouverture pour se rendre dans ce pays afin de tenter d’obtenir quelques informations sur son ennemie. Sanzo se proposa pour accompagner cet homme, le chuunin accepta à la seule condition qu'il emmène un autre genin avec lui. Son choix se porta sur Nami, mais il avait hésité durant quelques minutes, ils ne s'étaient pas revus depuis l'enterrement de Kylith. Ce dernier avait été tué par ces créatures étranges durant l'attaque du village. La trahison de leur sensei, la mort de l'un de leur coéquipier, il n'en fallut pas plus pour que l'équipe n°2 du village ait pour surnom "Les maudits"... Le garçon n'avait montré aucun signe de tristesse à la mort de son coéquipier, il avait décidé de tout garder pour lui mais au fond de lui il avait eu un choc. Il avait décidé de choisir Nami comme coéquipier car il pensait aussi que cela leur permettrait de changer un peu d'air avant l'examen de chuunin qui approchait à grand pas.

Sanzo marchait en direction de la porte du village où il avait rendez-vous avec Nami et le marchand pour commencer leur voyage. Le jeune garçon était tout excité à l'idée de faire cette mission. Il allait enfin vivre sa première sortie, non pas en-dehors du village, ça il l’avait fait plusieurs fois avec ses camarades à l’académie. Mais à chaque fois l'un des anbus qui rodait dans la forêt aux alentours du village les attrapait et les ramenait à l'académie où leur professeur le faisait la morale sur les nombreux dangers à l'extérieur de l'enceinte du village. Mais cette fois-ci il avait une autorisation pour sortir du village puis du pays du feu, il allait enfin avoir l'occasion de voir un nouveau monde; un nouveau pays... Ce fut avec cette idée en tête que le garçon vit Nami alors qu'ils étaient tout près de la porte.

« Bonjour Nami ! Je suis étonnée de te voir aussi tôt, j'avais prévu un bouquin pour t'attendre mais je vois que pour une fois tu n'es pas en retard. » dit-il avec un sourire moqueur, préférant ne pas aborder le sujet "Kylith", la cicatrice n'étant pas encore refermée chez lui.

D'un geste de la tête il l'invita à continuer de marcher vers la grande porte. Il faut dire qu'au départ Sanzo avait trouvé cette idée très bonne, ils allaient pouvoir réaliser une mission, voir un pays différent de celui du feu, et enfin ils auraient peut-être la chance de mettre la main sur des informations importantes sur l’ennemi numéro 1 du village de Konoha. Tout était parfait, sauf qu'il avait oublié de demander au chuunin qui était le marchand qu'ils allaient devoir escorter. En le voyant ce fut une véritable surprise : c'était Muten Roshi, ce n'était pas vraiment un marchand comme les autres... c'était un auteur très célèbre dans le monde des romans érotiques. Il ne fallut pas plus qu'une simple rencontre à la porte du village pour que Sanzo comprenne qu'ils avaient peut-être fait une erreur en acceptant cette mission.

« Bonjour monsieur nous sommes les ninjas qui vont vous escorter jusqu'au pays des vagues. Je m'appelle Sanzo et voici Nami. » dit-il en tendant la main pour présenter sa coéquipière.

« Enchanté! Je suis Muten... ne vous étonnez pas si vous avez déjà entendu parler de moi! Vous avez avoir l'honneur d'escorter l'un des plus grands auteurs de ce monde. En tout cas je vois qu'ils ont fait un très bon choix sur mon escorte » dit-il en posant les yeux sur Nami.... avant de reprendre la parole. « Nous devons nous rendre dans un petit village sur la plage au sud du pays du feu, là-bas nous passerons la nuit puis nous prendrons un bateau pour le pays des vagues. Bon, allons-y! »

Ils allaient devoir escorter un auteur de romans érotique... c'était l'un des plus grands pervers de ce pays d'après ce qu'il avait entendu dire à Konoha, en tout cas il en avait déjà le physique. Sanzo avait déjà entendu parler de lui lorsqu'il se rendait à la librairie où il avait déjà vu son nom sur certains livres et dans quelques conversations entre adultes. Muten commençait déjà à marcher alors que le Uchiwa posa son oeil sur sa coéquipière...

« Je sens qu'on va bien s'amuser pendant ce voyage... en tout cas tu as l'air de lui avoir fait de l'effet. » dit-il en faisant un clin d'oeil pour se moquer de sa coéquipière alors qu'ils effectuaient leurs premiers pas en-dehors de Konoha.


Muten Roshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Kitai
Genin de Konoha
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation: 0
Affinités: Raiton

MessageSujet: Re: Mission en Haute-Mer   Lun 26 Juil - 16:11

« Ca faisait longtemps ... »








Voilà déjà quelques temps que les monstres ont débarqué dans le village du feu. Nami s'en rappelle de cette journée qui avait si bien commencer, alors qu'en faite ce n'était pas le cas, même pas du tout. Ce jour là, il se finit en bain de sang, oui, pleins d'habitants tués lors de l'assaut et un ninja. Oui, ce ninja, la jeune fille le connaissait très bien, c'était son coéquipier, Kylith. Elle se rappelle de ses dernières secondes, de l'attaqua qu'il reçut où il n'est pas ressorti vivant. Oui, elle se rappelle de son visage avec un petit sourire qui voulait dire : « Content de vous avoir connu. ». Ce jour là, une colère l'avait emportée, oui, même une très grande et depuis ce jour elle espère devenir plus forte pour protéger ceux qui lui sont très chère. Mais depuis ce maudit jour, elle s'était entrainée, même très dure, pour devenir un peu plus forte, elle avait un peu augmenté sa rapidité, son agilité et son style de combat. Oui, puis chaque soir, elle essayait de déceler le secret de ses monstres, leur point faible. Oui, elle l'avait trouvé, mais elle ne l'avait dit à personne, de toute façon elle en était même pas sure. Son père lui criait dessus car elle rentrait très tard et elle n'avait plus cette gentilesse qu'il appréciait. La jeune Genin s'était assez renfermée sur elle à cause de la mort de son coéquipier et lors de l'enterrement elle n'avait pas pu retenir ses larmes. La belle jeune fille n'avait pas eu non plus le courage de revoir son autre coéquipier, Sanzo car elle savait qu'elle n'avait pas encore la force de supporter cela. Oui, elle n'avait pas envie que certains souvenirs remontent et la reface pleurer.

Pourtant, il y a une semaine, on l'a informé qu'elle partirait en mission avec son coéquipier Sanzo, qui consiste à escorter un marchand au pays des vagues. Cela l'avait assez étonnée, pourquoi Sanzo avait envie de faire une mission pareille ? Voilà la question. Depuis ce jour où on l'avait informé, elle avait essayé de chercher de son côté ce qui se trouvait au pays des vagues mais malheureusement elle ne put en savoir plus. Malheureusement on lui avait dit que ses informations étaient secrètes et pas réserver à une Genin. Elle n'avait pas tellement apprécié ce qu'avait dit celui-ci et elle était partie comme une furie du bâtiment. Oui, la jeune fille avait de plus en plus de mal à contenir sa colère, surtout quand ça la concerner et son coéquipier aussi. Elle ne voulait pas le perdre lui aussi, ça serait trop pour elle et c'est pour cela qu'un soir, elle s'était jurée de le protéger du moins de faire de son mieux. Depuis une semaine, elle appréhendait cette rencontre avec Sanzo, elle avait assez peur et elle espérait que le jeune garçon ne parle pas de Kylith. Elle ne voulait pas, elle ne pourrait pas, c'était cela qui lui faisait assez peur. Surtout que lors de l'enterrement, le jeune Uchiwa n'avait pas versé une seule larme, la jeune fille avait senti un renfermement total de son chagrin. Elle n'avait rien pu faire car elle même avait été renfermée pendant un long moment.

Mais ce qui la marqua pendant les quelques temps passaient après l'assaut des monstres, c'était le comportement des habitants envers elle. Oui, les habitants la voyaient comme un mauvais oeil, quand ils la voyaient, ils ne pouvaient s'empêcher de chuchoter : « Cette fille est maudite, comme son équipe ! ». Oui, cela l'avait choquée et elle avait avancé avec la tête baissait. Elle n'avait pas supporté le fait qu'on la dise maudite alors que ce n'était pas de sa faute si leur ancienne sensei était devenue l'ennemi de Konoha et que l'un de ses coéquipiers était mort. Pourtant, les habitants ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez, oui, ils jugeaient toujours et toujours les personnes pourtant ils n'étaient pas mieux. Nami en voulut à ses gens ingras, qui se permettaient de la jugée, de les jugés. Oui, c'était comme grâce à eux, qu'ils avaient pu être protégé, grâce à eux et aux ninjas de Konoha.

Les jours passèrent et le jour fatidique de la mission arrivait. Nami se leva avec difficulté de son lit et pourtant elle devait le faire. Après avoir pu un bon thé, la jeune fille se dépêcha de préparer ses affaires, de s'habiller, de se préparer. Comme d'habitude, la jeune fille s'habilla avec un kimono, oui, elle n'avait pas eu envie de mettre des vraies habits de ninja. Puis depuis le combat avec Kotori, elle avait apprécié de se battre avec un tel habit, puis elle aimait ce beau tissu. Elle n'oublia pas de prendre un ombrelle pour encore plus énerver son coéquipier qui sera encore choquée de ne pas la voir en vraie tenu de ninja. En tout, une heure passa et pour une fois, elle sentait qu'elle ne sera pas très en retard par rapport à d'habitude. Elle prit son sac et fonça en dehors de son château. Puis elle reprit une allure normale pour paraître assez normale aux yeux des habitants. Heureusement pour elle, sous son ombrelle, on ne la reconnaissait pas forcément, ce qui évita certaine remarque blessante. La jeune fille se dépêcha un peu pour être le moins possible en retard. C'est pour cela qu'elle ne mit à peine dix minutes, même si cela peut paraître beaucoup, la jeune genin habitait à l'opposée des grandes portes alors le chemin était forcément plus long. Nami arriva droit vers les grandes portes de Konoha, ses yeux se mirent à la recherche de son coéquipier. Elle ne mit à peine dix secondes pour le trouver, là, en train de la regarder et lui faire signe de venir. Elle le regarda un peu, il avait un peu changé puis dans son regard on pouvait voir qu'il était assez heureux, mais allons voir la raison. La belle avança encore pour se retrouvait près du garçon et celui ci lui dit :


« Bonjour Nami ! Je suis étonnée de te voir aussi tôt, j'avais prévu un bouquin pour t'attendre mais je vois que pour une fois tu n'es pas en retard. »


La jeune fille lui souria, oui, il avait donc évité le sujet " Kylith " ce qui la rendait assez heureuse puis cela voulait dire que lui aussi, la cicatrice n'était pas encore renfermée. Alors elle lui dit d'une voix avec assez belle :

« Bonjour Sanzo ! Pour une fois, j'ai préféré ne pas trop te faire attendre. Je me demande bien ce que tu peux lire comme livre, des histoires à l'eau de rose. Haha, tu m'en parleras j'espère. »

D'un geste de la tête, son camarade l'invita à continuer à marcher vers la grande porte. Nami se demanda qui pouvait être le marchand car elle n'avait pas du tout penser à demander aux bureaux des missions d'en savoir plus, non, elle pensait que cette mission serait facile. Mais aujourd'hui, ça allait être sa première vraie mission en dehors de Konoha. Pour tout dire, ça sera la première fois que Nami voyage sans son père, car oui, elle est déjà été dans plein de pays et autres avec son père mais jamais en tant que missions. Ce qui l'intriguait assez, car elle n'aura personne vraiment sur le dos à part peut-être ce marchand. En voyant son coéquipier tournait la tête pour fixait quelqu'un, elle sut que c'était lui le marchand. Sa bouche forma un O en voyant l'heureux élu. C'était un auteur très connu pour ses livres érotiques, elle se rappelle même en avoir vu dans la bibliothèque de son père et même une fois elle avait essayé de lire ses salades mais elle n'avait pas pu supporté ce côté érotique. Oui, Nami était très curieuse des fois, surtout quand son père lisait de telles salades. Puis ce O sur la forme de ses lèvres, c'était parce qu'on disait que c'était un grand pervers et qu'il aimait les belles filles. La jeune fille se rapprocha un peu plus de Sanzo en même temps de se rapprocher de ce marchand pervers. Le jeune Uchiwa dit :

« Bonjour monsieur nous sommes les ninjas qui vont vous escorter jusqu'au pays des vagues. Je m'appelle Sanzo et voici Nami. » dit-il en tendant la main pour présenter sa coéquipière.

Celui-ci répliqua aussitôt :

« Enchanté! Je suis Muten... ne vous étonnez pas si vous avez déjà entendu parler de moi! Vous avez avoir l'honneur d'escorter l'un des plus grands auteurs de ce monde. En tout cas je vois qu'ils ont fait un très bon choix sur mon escorte » dit-il en posant les yeux sur Nami.... avant de reprendre la parole. « Nous devons nous rendre dans un petit village sur la plage au sud du pays du feu, là-bas nous passerons la nuit puis nous prendrons un bateau pour le pays des vagues. Bon, allons-y! »
La jeune fille devra alors supporter un pervers comme lui qui avait eu le courage de poser ses yeux sur elle. Ce qu'elle sentait mal c'était quand elle allait prendre une douche ou encore se changer. Oui, un pervers ne pouvait s'empêcher d'avoir l'oeil et de regarder. A cette image la jeune fille en devient un peu rouge mais cela ne dura que quelques secondes. Muten commença à marcher et son coéquipier posa son oeil sur elle avant de dire :

« Je sens qu'on va bien s'amuser pendant ce voyage... en tout cas tu as l'air de lui avoir fait de l'effet. » dit-il en faisant un clin d'oeil pour se moquer de sa coéquipière alors qu'ils effectuaient leurs premiers pas en-dehors de Konoha.

Nami ne put supporter cette remarque et d'un seul coup elle lui prit l'oreille et elle la tira un peu. Elle en eut un petit sourire avant de chuchoter à l'oreille de son coéquipier :

« Haha, cela ne me fait pas rire et dire que je vais supporter ce regard pervers. Je te fais confiance pour que tu aies aussi un oeil sur lui ! »


Puis la belle commença avancer avec à sa suite son coéquipier et devant elle l'auteur de livres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Uchiwa
Genin de Konoha
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Réputation: 0
Affinités: Katon

MessageSujet: Re: Mission en Haute-Mer   Mar 27 Juil - 22:19

En n'évoquant pas la mort de leur coéquipier Nami avait accepté indirectement le fait qu'ils ne parleraient pas de cette attaque, celle qui avait causé la mort de Kylith. Sanzo ne voulait pas se l'avouer à lui-même mais ce dernier lui manquait énormément, d'habitude le jeune Uchiwa aurait eu l'impression d'avoir la tête qui explose alors que la journée ne faisait que commencée parce que son ami lui aurait bourré le crâne de questions qui n'avaient aucune importance. Mais là il n'y avait personne pour lui demander pourquoi les nuages étaient blancs ou qu'est ce qu'on va manger ce midi alors que la journée ne vient que de commencer. Mais maintenant c'était terminé, tout ça faisait parti du passé... il ne restait plus que lui et Nami, ils allaient devoir se serrer les coudes à partir d'aujourd'hui. Sanzo était passé plusieurs fois chez elle sans qu'elle le sache, il prenait des nouvelles dans son entourage, il savait qu'elle avait passé la plupart de ses journées à s'entrainer pour se défouler un peu, les larmes qu'elle avait laissé s'échapper lors de l'enterrement n'avaient pas suffis à apaiser la douleur. En tout cas Sanzo fut content de constater au premier abord qu'elle semblait vouloir aller de l'avant, en tout cas elle semblait assez en forme pour le provoquer comme d'habitude.

« Bonjour Sanzo ! Pour une fois, j'ai préféré ne pas trop te faire attendre. Je me demande bien ce que tu peux lire comme livre, des histoires à l'eau de rose. Haha, tu m'en parleras j'espère. »


Il ne préférait pas y répondre sinon ils allaient encore perdre du temps à se chamailler... mais en voyant le marchand et son attitude, ils auraient peut-être du en perdre, cela leur aurait fait gagné quelques minutes avant le cauchemar. Finalement au vu des premiers mots échangés, ce Muten n'allait pas être si désagréable que ça, au contraire, vu comment Nami rougissait, tout ça allait surement le faire beaucoup rire. Mais pour l'instant ce n'était pas un rire mais une larme qui coula de son oeil en sentant la main de sa coéquipière lui tirait sur son oreille comme une sauvage. Elle n'avait pas du tout changé de ce côté là, elle était toujours aussi sauvage quand on se moquait d'elle... Mais généralement c'était Kylith qui recevait ce genre de châtiments, d'habitude Sanzo avait le droit aux commentaires fracassants de la jeune femme, mais maintenant il allait devoir porter sur ses épaules tous les sarcasmes et les colères de la demoiselle... une vraie boule de nerfs.

« Haha, cela ne me fait pas rire et dire que je vais supporter ce regard pervers. Je te fais confiance pour que tu aies aussi un oeil sur lui ! »


Sanzo et Nami commencèrent ainsi à faire quelques pas l'un à côté de l'autre tout en gardant un oeil sur leur mission. Mais le garçon ne put se retenir plus longtemps de rire en posant de nouveau son oeil droit sur sa coéquipière, celle-ci semblait si énervée à l'idée de devoir rester au côtés d'un tel pervers. Le garçon passa amicalement son bras autour des épaules de sa coéquipière tout en gardant son oeil braqué sur Muten qui ne se trouvait qu'à quelques mètres juste devant eux... il était en train de regarder quelques brochures dont Sanzo ne pouvait voir les images de là où il se trouvait, mais cela devait surement avoir un rapport avec les jolies filles.

« Je suis désolé pour toi mais il va falloir que tu surveilles tes arrières toute seule! Je n'ai qu'un oeil, et n'oublies pas que la mission passe avant tout... donc si je te vois le menacer je serais obligé de le protéger de toi. » dit-il en enlevant son bras puis en éclatant de rire.

~~~~~~~~~~~~~~

Un silence s'était installé dans le groupe dès le début du voyage, Sanzo avait pensé que cela allait être facile de parler avec Nami mais il n'arrivait pas à la regarder sans penser à chaque fois à son ancien coéquipier... c'était leur première vraie mission en tant qu'équipe, et ils n'étaient plus que deux. ils se dirigeaient tranquillement vers l'une des plages situées dans le sud du pays du feu. Il n'y avait pas grand chose à voir à perte de vue à part des arbres, ils rencontrèrent aussi quelques personnes : des marchands, des enfants venant des villages voisins et qui jouaient aux ninjas. Sanzo marchait aux côtés de Muten, il tentait de dialoguer avec ce dernier pour essayer de faire passer le temps. Il lui racontait que des histoires sur la ville où ils se rendaient, et bien sur ses histoires n'étaient constituées que de filles toutes nues ou de jeux d'argent. Cela allait bien quelques instants mais au bout de dix minutes le garçon en avait déjà marre, il posa son oeil sur Nami puis ralentit le pas pour arriver à la hauteur de cette dernière.

« Je dois avouer que pour une fois je suis content que tu aies mise un kimono... » dit-il en laissant quelques secondes de silence avant de reprendre la parole.« Même si je trouve que cette tenue n'est pas adaptée au combat, Muten trouve qu'elle met parfaitement ton corps en valeur... au moins tu as fais un heureux aujourd'hui avec cette tenue.» continua t-il en rigolant.

La ville fit son apparition juste devant eux, et Muten avait eu raison... elle ne ressemblait pas du tout au village de la feuille. Alors que le soleil allait bientôt se coucher et que la lune allait faire son apparition dans le ciel, la ville ne semblait pas du tout endormie, au contraire elle avait l'air d'être en pleine activité : il y avait de nombreuses lumières de couleurs différentes, on pouvait déjà entendre l'animation qui venait de la ville... c'était bel et bien une ville basée sur le jeu. En tout cas on pouvait voir aussi l'océan au fond ainsi que le port où ils prendraient un bateau le lendemain matin pour se rendre dans le pays des vagues. Sanzo regardait l'horizon, de là on ne pouvait pas voir leur destination, là où il allait commencer la chasse, il avait eu tout la journée pour y réfléchir, et il en était venu à une seule décision : c'était à lui d'éliminer Arashi Uchiwa. Il devait devenir plus fort pour l'effacer de la carte une bonne fois pour toute, mais pour l'instant il devait penser à s'entrainer et surtout à réussir cette mission. Ils arrivèrent tous les trois à l'entrée de la ville... c'était la fête à tous les coins de rue.

« J'ai réservé des chambres dans un hôtel dans le centre-ville où on pourra y passer la nuit, vous pouvez aller m'attendre là-haut ils font aussi restaurant... Je vais aller me balader pour trouver l'inspiration, à moins que mademoiselle Nami souhaite m'accompagner ? Vous pourriez devenir une très belle muse pour moi. » leur dit-il avec un sourire très pervers qui fit sourire Sanzo, mais voyant le visage de Nami Muten préféra ne pas attendre la réponse et partir en courant.

Le garçon essayait de se retenir de rire pour ne pas énerver encore plus sa coéquipière qui avait l'air d'être prête à faire un carnage. Dans ces cas-là il valait mieux faire très attention aux mots qu'on utilisait avec elle car si la phrase qui sortait de sa bouche ne plaisait pas à Nami, elle pourrait très vite s'emporter et lui envoyer son poing dans son visage.

[center]« Allez viens je t'offres le repas, on va aller se détendre un peu... à moins que tu veuilles le suivre ? » dit-il en éclatant de rire en se dirigeant vers l'hôtel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nami Kitai
Genin de Konoha
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Réputation: 0
Affinités: Raiton

MessageSujet: Re: Mission en Haute-Mer   Mer 28 Juil - 16:48

« Une ville bien active ... »








Nami continua la marche, son coéquipier ne mit pas beaucoup de temps pour la rattraper. Mais au moment où celui-ci la regarda, il se mit à exploser de rire, ce qui énerve encore plus la jeune fille. Elle méprisait plus qu'autre chose les pervers et aussi les personnes qui se moquent d'elle. Mais celui-ci pour essayer de calmer le jeu, passa son bras autour de ses épaules de façon très amicale mais en gardant un oeil sur ce Muten. Nami en fut assez curieuse et elle suivit le regard de son ami. Même si elle ne voyait pas très bien de loin, elle put constater qu'il regardait des brochures mais dés qu'elle vit un morceau de sous-vêtement, elle regarda la forêt qui les entourait. Ses pensées lançaient plein d'injure à l'auteur, oui, elle ne supportait pas les pervers mais si en plus ils regardaient ses brochures devant elle, c'était de trop. Mais la jeune fille se rappela qu'elle était en mission et que son devoir n'était pas de tabasser à mort ce pervers au contraire. Son coéquipier dit :

« Je suis désolé pour toi mais il va falloir que tu surveilles tes arrières toute seule! Je n'ai qu'un oeil, et n'oublies pas que la mission passe avant tout... donc si je te vois le menacer je serais obligé de le protéger de toi. » dit-il en enlevant son bras puis en éclatant de rire.

Elle ne put s'empêcher de lancer un regard noir à son ami avant de murmurer quelques mots :

« On règlera cela quand on sera de retour de mission comme le coup de l'oreille ne t'a pas calmé. »
A ses mots, elle se mit à ricaner avec froideur, en regardant son coéquipier qui était déjà un peu plus loin. Cela la rassura qu'il est pris cette distance car elle avait du mal à contrôler sa colère surtout qu'aujourd'hui il n'y avait pas Kylith et cela pour toujours.

***

Dés le début du voyage, un silence s'était formé, aucun ne parler et surtout pas Nami. La jeune fille faisait tout pour redevenir de bonne humeur, ce qui n'était pas facile avec ce gros pervers devant elle. Pourtant pendant le voyage, elle avait vu que son ami lui jetait des coups d'oeil, oui Sanzo voulait peut-être lui parler, mais pourtant à chaque fois, son regard changea de personne. Elle se demandait pourquoi, mais la réponse était claire, le jeune homme voyait en elle, Kylith et il avait un peu raison. Normalement, si celui-là était là, la jeune Genin n'aurait pas pu s'empêcher de le taquiner, de le frapper ou encore de lui casser l'élan de poser une question. Mais aujourd'hui, un lourd silence était là, elle n'aimait pas tellement cela. Un silence la faisait totalement plonger dans ses pensées, ce qu'elle détestait totalement. Puis le silence s'arrêta pour laisser passer une discussion entre Sanzo et ce Muten. Ce pervers racontait des choses sur la ville où ils allaient passer la nuit, mais pas que cela, aussi des histoires sur celle-ci, genre que les filles étaient nus et que c'était une ville de jeu. A cette écoute, Nami devient rouge un peu et eut honte de voyager avec ce marchand. Elle devait en plus le supporter et supporter les endroits où il allait les amener. Mais d'après elle, Sanzo ne dura pas longtemps à supporter ses salades. Au bout de dix minutes à peine, le jeune Uchiwa la regarda avant de ralentir le pas pour être à sa hauteur. Celui-ci dit :

« Je dois avouer que pour une fois je suis content que tu aies mise un kimono... » dit-il en laissant quelques secondes de silence avant de reprendre la parole.« Même si je trouve que cette tenue n'est pas adaptée au combat, Muten trouve qu'elle met parfaitement ton corps en valeur... au moins tu as fais un heureux aujourd'hui avec cette tenue.» continua t-il en rigolant.
La jeune fille lança un regard noir au garçon. Elle se retenait, mais elle se retenait à fond pour ne pas lui mettre un point dans sa figure. Mais avant qu'elle n'eut le temps de retenir, le coup partit comme une fusée dans la joue du jeune homme. Elle se rapprocha de lui et elle lui chuchota :

« Un heureux, je dirais deux plutôt car sinon tu ne balancerais pas ses salades. »

***

En début de soirée, tout le groupe arriva bientôt à destination. Devant les grands yeux du pervers, la jeune fille ne put émettre un soupir. Oui, la ville où il allait était une vraie bascourd, avec une activité en folie et toujours de la musique à chaque coin de rue. L'animation était là, mais cela ne lui plaisait pas tellement. La fête ça passe, mais la fête à chaque rue ou à chaque restaurant, bar ou maisons c'étaient de trop. Dire qu'ils allaient devoir passer la nuit dans cette nuit pour repartir le lendemain. Elle aurait encore préféré dormir dans la forêt au moins c'était plus calme et le paysage plus admirable. Mais bon, elle devait se calmer, si elle voulait que la mission se passe un minimum bien, il faudrait mieux pour elle qu'elle sourit un peu plus et qu'elle soit plus de bonne humeur. Tous les trois arrivaient bientôt au porte de la ville, elle pouvait mieux entrevoir l'endroit même si niveau son, cela était insupportable. Elle préférait de loin Konoha qui était plus calme. Nami fit mine de sourire même si le coeur n'était pas là, mais en franchissant la porte, elle put voir tous ses gens qui faisaient la fête, qui riaient et qui jouaient à des jeux de hasard. Elle espérait ne pas voir de ninja, car cela était assez mal vu de jouer au jeu de hasard. Elle regarda son coéquipier mais Muten parla et son attention se posa sur lui :


« J'ai réservé des chambres dans un hôtel dans le centre-ville où on pourra y passer la nuit, vous pouvez aller m'attendre là-haut ils font aussi restaurant... Je vais aller me balader pour trouver l'inspiration, à moins que mademoiselle Nami souhaite m'accompagner ? Vous pourriez devenir une très belle muse pour moi. » leur dit-il avec un sourire très pervers qui fit sourire Sanzo, mais voyant le visage de Nami Muten préféra ne pas attendre la réponse et partir en courant.

Elle soupira même si elle lançait un regard plus que noir à ce pervers. Ses pensées étaient très explosives * Comment il ose me parler ! Ce mec mériterait une bonne leçon ! Haha ! Un jour, je lui ferais regretter son comportement ! *. Puis Sanzo commença à la regarder, d'après sa tête, la jeune fille savait qu'il se retenait de rire et il ferait mieux de le faire. A sa réflexion, elle sourit, ils essayaient de trouver des bons mots pour ne pas l'a fâchée.

« Allez viens je t'offres le repas, on va aller se détendre un peu... à moins que tu veuilles le suivre ? » dit-il en éclatant de rire en se dirigeant vers l'hôtel.

La jeune Genin soupira encore avant de suivre son coéquipier qui se dirigeait vers l'hotel. L'hotel où il allait était assez luxueux et très propre ce qui étonna assez Nami. Elle marcha comme d'habitude à sa lenteur tout en gardant un oeil sur ses arrières pas pour le perver mais pour une personne quelconque qui pourrait s'en prendre à eux. Ils arrivèrent devant les portes de l'hotel qui étaient assez belle. La jeune fille dit alors à son coéquipier :

« Comme l'autre n'est pas là. Sanzo, j'aimerais des explications sur pourquoi tu as prise cette mission ? Cela m'a paru assez bizarre de ta part, tu sais ! Cela n'est pas ton habitude de prendre des missions comme celle ci et tout au plus sans vraiment m'en parler avant. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission en Haute-Mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission en Haute-Mer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Aato - Que l'aventure commence... :: Hoka kuni :: Autres pays :: Pays des vagues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit