AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hiroshi Sennin - Jinchuuriki de Sanbi ~en cours~

Aller en bas 
AuteurMessage
Hiroshi Sennin

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 25

MessageSujet: Hiroshi Sennin - Jinchuuriki de Sanbi ~en cours~   Mer 21 Juil - 21:31




    Comment se nomme votre personnage, a-t-il un surnom? Hiroshi Sennin est mon nom. Cependant, on me connait mieux sous le nom du moine vagabond.

    Quel âge a-t-il? Mon corps semble avoir été préservé par le temps, comme s’il était resté intact et insensible au contact du sablier qui s’écoule lentement. On me donnerait à peine une vingtaine de printemps, mais lorsqu’on me le demande je ne réponds que vaguement : « Les saisons se mêlent et s’entrecroisent, été et hiver se mélangent et ne donnent plus de sens…J’ai 23 printemps ou encore 57 hivers…mille années de vie et de mort… »

    Est-ce un homme ou une femme? Un homme, dans toute sa splendeur.

    De quel village caché provient-il? Mes origines sont enterrées dans les entrailles du village caché de la brume, même jusqu’au plus profond niveau de ses fondations. J’y ai vécu une enfance relativement paisible pour le fils d’un shinobi, mais tout changea le jour où on scella le démon à trois queues en moi.

Quel est sa situation actuelle? Rien de plus qu’une arme et un objet de puissance et de reconnaissance face aux autres nations, je ne pouvais plus supporter la vie au sein du village. Tout le monde me dévisageait, je n’avais aucun ami, personne sur qui compter…Chaque fois que je me mettais en colère, des choses terribles se produisaient, des choses que je ne veux plus ni revoir, ni me souvenir. Avec la permission du conseil, j’ai quitté le village afin de devenir un Ermite. Complètement isolé et vivant seul en pleine nature, j’ai pus parfaire ma maîtrise du Sanbi et me consacrer pleinement à mon esprit.

A-t-il un but dans la vie? Si oui, quel est-il? Vivre au jour le jour, vivre comme si chaque instant était le dernier…Voilà mon but. Je ne désir pas d’une vie complexe et pleine de soucis. Je vis dans la simplicité et en harmonie avec ce qui m’entoure. Je me bats pour préserver cet équilibre durement atteint et jamais je ne laisserai quelqu’un me priver de ce bonheur. Si vous vous en prenez à ma paix, à mon monde ou à ce que je chéris, vous aurez droit de voir une facette que j’ai enfouie, mon côté sombre. Mon seul véritable but est de découvrir la clé du contrôle, une clé qui me permettra d’oublier toutes mes craintes et de maîtriser ce misérable démon pour toujours. Alors, oui…Peut-être que je pourrais rejoindre de nouveau, sans aucun remord et sans aucun tracas, la civilisation.

De quel façon préfère se battre votre presonnage? La plupart du temps, j’évite les combats, car je sais à quel point il est difficile pour moi de contrôler mes émotions lorsque je me bats. Et, tout ceux qui m’ont côtoyé le savent très bien, lorsque je perds le contrôle de moi-même, de mon être, je pers également le contrôle du puissant Isonade. Contrairement à la plupart des autres Jinchuuriki, le sceau qui a servit à sceller le démon en moi est relativement très faible. Ce sceau, portant le nom de « Tentai chō no shīru » (le sceau du papillon céleste), est visible sur mon dos en tout temps depuis le scellement. D’une puissance relativement faible, il ne parvient pas à séparer le corps et le chakra de la bête qui ne font qu’un avec moi. À cause de cela, mon comportement influence directement celui du Sanbi et je dois être constamment en alerte si je ne veux pas qu’il prenne le contrôle.

De nature davantage paisible et pacifique que turbulente et combative, mon expérience du combat est relativement limitée. Lorsque je me trouvais encore à Kiri, on me considérait comme étant l’un des plus grands shinobis du village à cause de ma maîtrise exemplaire des trois Ninpô majeurs et de mon savoir faire en Fuinjutsu. Cependant, depuis que j’ai quitté la civilisation pour rejoindre le calme et la solitude de la nature, je n’ai que bien peu combattu…Même si je pratique tous les jours la maîtrise de mon chakra et que j’entraîne mon corps et mon esprit lors de longues séances de méditation, je n’ai plus combattu de réel adversaire depuis mon départ. Ainsi, j’ai bien peur qu’on ne puisse plus me compter comme autrefois faisant parti des shinobis d’exceptions du village de la brume. Malgré tout, je vous ferrai une brève description de ce pourquoi on me connaissait autrefois sous le nom de « Maître des eaux ».

Principalement, je dois mon style de combat au démon Isonade qui est scellé en moi. Grâce à sa présence dans mon corps, j’ai acquis une capacité des plus impressionnantes. Je peux, d’un simple contact, extraire l’humidité de l’air et du sol pour former une grande quantité d’eau. Ainsi, je peux avoir recours à mes Ninjutsu Suiton pratiquement n’importe où, sauf peut-être dans des lieux extrêmement secs comme le désert du Pays du vent. De plus, le démon me permet de manipuler l’eau par la pensée, principalement de manière défensive. Même si aujourd’hui je peux dans une certaine mesure contrôler ce processus, le Sanbi me protège naturellement de la plupart des dégâts en me permettant un contrôle inné sur l’eau, à la manière d’un réflexe, ce qui constitue une sorte de défense absolue. Cette défense automatique me protège naturellement des attaques surprises en m’offrant une barrière de protection aqueuse capable de nuire suffisamment à mes adversaires pour les stopper et même pour capturer les projectiles de vitesse normale. La seule véritable faiblesse de ma protection est le Doton. [Note de l’auteur : Ici, il faut voir cela comme la défense automatique de Gaara avec son sable. Je ne peux pas bloquer à 100% les attaques au corps à corps ou solide, mais beaucoup de Ninjutsu sont bloqués].

Vous l’aurez deviné, je ne possède qu’une seule affinité, le Suiton. Cependant, il faut savoir que cela ne fait pas de moi un shinobi moins puissant pour autant. Bien au contraire, comme je me suis toujours concentré sur une seule et unique nature de chakra, j’ai pu en développer le plein potentiel et rendre mes jutsu aqueux encore plus puissant que quiconque. Comme je l’ai mentionné plus haut, en plus du Ninjutsu, je sais bien maîtriser les deux autres Ninpô majeurs ainsi que le Fuinjutsu, qui est en réalité la spécialité de mon clan. C’est surtout dans les dernières années que j’ai perfectionné ma maîtrise du Taijutsu, en l’alliant avec mon Suiton pour former un nouvel art mineur, le Nintaijutus. Même si le Genjutsu est l’art shinobi que je maîtrise le moins, je sais en utiliser les bases pour créer des illusions, principalement auditive, suffisamment réelle et puissante pour distraire un peu mes adversaires. Enfin, comme la spécialité de mon clan est le Fuinjutsu, je possède diverses techniques de scellement et des sceaux aux effets très variés.


Quels sont les particularités physiques marquante de votre personnage? Il y a plusieurs choses que l’on remarquer chez moi la première fois que l’on me voit, surtout aujourd’hui, car j’ai énormément changé dans les cinq dernières années. Tout d’abord, la première chose que l’on remarque, c’est probablement l’absence flagrante de tous cheveux sur le dessus de mon crâne. À la manière des moines bouddhistes, j’ai rasé mon crâne lorsque j’ai quitté Kiri. Pourquoi? Pour faire changement, pour me libérer de mes attaches, pour me sentir plus léger. Ainsi, sans aucun poil sur le sommet de ma tête, je peux pleinement sentir le souffle du vent caresser les moindres recoins de mon corps lors de mes séances de méditation. D’une certaine façon, c’était aussi pour me dissocier du reste du village, marquer un changement important dans ma vie par une modification corporelle de taille. De cette manière, lorsque je pourrai enfin rentrer chez moi pour de bon, on ne me reconnaîtra plus au premier regard comme étant l’hôte d’une bête et, peut-être, voudra-t-on ainsi se familiariser avec moi, sans porter de jugements. Ensuite, mes yeux aussi ont l’habitude de marquer profondément ceux et celles qui les croisent. Mon regard est composé de deux petits yeux bleus et pétillants en forme d’amande, trahissant encore une fois mon appartenance au clan Sennin de Kiri. Comme tous les membres de ma famille, mes yeux abordent une couleur bleu des plus étranges, dont l’intensité change en fonction des émotions, oscillant entre un bleu très clair et brillant et un bleu très foncée et sombre. Autrefois chaleureux et pétillant, mon regard est bien vite devenu naturellement froid et glacial. Suite au scellage du démon à trois queues dans mon corps, tous les habitants de Kiri commencèrent à me dévisager. Souvent seul et complètement isolé, je m’endurcis et mon regard finit par changer lui aussi. Je donne souvent l’impression de lire en vous comme dans un libre ouvert, comme si je pouvais distinguer le moindre de vos sentiments et la moindre de vos pensées. Ce sentiment s’accentue davantage et se mélange à la peur lorsque je commence à combattre, lorsqu’IL refait surface. Dès que l’on aperçoit ma toute puissance, dès que les regards croisent l’aura de chakra bleuté qui m’entoure, mes adversaires se pétrifient, car ils savent que c’est la fin…Pour finir, pour ceux et celles qui pourront me voir torse nu, la dernière chose marquante à mon sujet est l’imposant sceau que je porte sur mon dos. Formant un drôle de papillon, ce sceau de couleur noir et bleu est ce qui a permis à mes aïeuls d’enfermer Isonade dans mon corps lorsque j’étais encore un enfant.

Dans l'ensemble, à quoi ressemble votre personnage? (Points principaux de la description physique. Yeux, cheveux, taille, corpulence, ...) Minimum 5 lignes

Quelles sont ses qualités/défauts? Minimum 5 lignes

Lors d'une situation délicate, est-ce que votre personnage sera du genre à foncer dans le tas ou à agir avec tact? Minimum 5 lignes

Votre personnage a-t-il de la famille? Si oui, décrivez-là, si non dîtes ce qui lui est arrivée. Minimum 5 lignes

Quel genre d'enfance a-t-il eu? (Enfance heureuse ou malheureuse? Évènements importants, ...) Minimum 10 lignes

Qu'est-ce qui l'a poussé à devenir ninja? (Élément psychologique, familiale, un évènement en particulier, peu importe...) Minimum 10 lignes

Décrivez au minimum 2 éléments clés de l'histoire de votre personnage qui lui ont permis d'être ce qu'il est aujourd'hui. Minimum 5 lignes pour chaque évènement



Nom ou Surnom : Math
Âge : 17 ans
Vous habitez où? Québec / Canada
Intérêt/passion ? Un bon paquet de truc ; la zik’, les mangas, le sport, …

Comment avez-vous connu le forum? Je suis le Bro’ de quelqu’un ici présent…
Des choses à changer? Rien pour l'instant
Présence sur 10 : ~5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hiroshi Sennin - Jinchuuriki de Sanbi ~en cours~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE
» Cours théorique (ouvert à tous pour le moment)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Aato - Que l'aventure commence... :: La voie des arrivées :: Fiches d'Enregistrements :: Kiri-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit